TEMPS DANSÉ 2015

La Compagnie Nacera Belaza et l’Ambassade de France en Algérie avec les Instituts français mettent la danse contemporaine à l’honneur pour la 3ème année consécutive du Temps Dansé du 26 octobre au 5 novembre 2015, avec la participation de Tatiana Julien.

Pour cette édition, Nacera Belaza souhaite mettre en avant le dialogue entre la musique et la danse. Comme chaque année, les compagnies internationales invitées seront présentes au sein des cinq Instituts français d’Algérie : Annaba, Alger, Constantine, Oran et Tlemcen. De nombreuses actions autour des représentations seront régulièrement proposées au public.

« Pour cette 3ème édition j’ai souhaité présenter une nouvelle forme encore méconnue du grand public : l’improvisation.
 Cette danse, souvent qualifiée d’écriture instantanée, oblige l’interprète à être dans un état d’écoute et de disponibilité afin que son mouvement mette en dialogue, de la manière la plus juste, l’ensemble des éléments scéniques : musique, espace, corps.

En effet la danse contemporaine, qui se nourrit sans cesse de techniques nouvelles qui permettent au corps dansant de garder un certain “naturel” en s’éloignant du corps stéréotypé du danseur classique, a peu à peu rendu l’écriture chorégraphique moins identifiable. Ainsi j’ai de manière récurrente entendu courir dans le public la question suivante : comment savoir en danse contemporaine si la danse est chorégraphiée ou improvisée?
 La frontière est en effet ténue et trouble.

En réalité ces deux écritures se rejoignent à travers l’acte de “re création” qu’implique le spectacle vivant. Elles imposent au danseur une forte présence et écoute dans l’instant, tel un instrument de musique qui capterait et laisserait entendre les sons les plus subtils. Ce programme sera donc interprété par 3 danseurs de sensibilité et d’univers différents ainsi que 3 musiciens. L’enjeu d’un tel programme sera de faire dialoguer les danseurs avec la musique, mais aussi entre eux, et bien évidemment toujours en interaction avec le public. Il s’agira aussi, à travers ce programme, de mettre en lumière l’improvisation en tant qu’écriture à part entière, qui s’élabore et puise sa force dans l’instant en créant un lien profond de communion entre l’interprète, le musicien et le spectateur. »          

Nacera Belaza

Bruno_Ruffinicrédit photo : © Bruno Ruffini