A F T E R

pièce pour 8 danseurs.ses

 

A F T E R c’est le dépôt de la fête, le vieux souvenir un peu sale des corps transpirants, du plaisir cynique qu’on avait pris à l’outrance. C’est danser coûte que coûte pour enterrer l’ancien monde, détruire dans l’ivresse le théâtre, foudroyer les murs, ouvrir un nouvel espace encombré de débris et de tas. Les corps lessivés, les looks pimpants devenus moisis, le jour qui vient troquer le glamour de la nuit en une réalité amère, le cru. C’est rêver aussi le corps dépouillé, peut-être pas seul, qui se relève après la destruction des choses. Seulement des actions, des agissements. Des corps qui fouillent. Cherchent. Grognent. Grimpent. Roulent. Redevenus ouvriers, paysans, sans fioriture. Des danses brutes en somme, peut-être même primitives. À se demander si la danse d’aujourd’hui est capable de répondre au mal du siècle… D’imaginer autre chose, de proposer une alternative, une ouverture, un futur autre que la singerie absurde du primitif, du retour nostalgique aux origines, à la nature, à une biodiversité réinventée – C’est quoi le son de la forêt en 2050 ? – Et puis il y a l’oisiveté, la décroissance, les enlacements des corps qui suintent, dégoulinent, s’affalent, les corps qui font l’amour, tous ensemble.

> DIFFUSION <

création
• 3 & 4 novembre 2020 – Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production (80)
tournées
• 1er décembre 2020 – Phénix scène nationale de Valenciennes, NEXT ArtsFestival (59)
• 4, 5, 6, 9, 10, 11 & 12 février 2021 – Chaillot, Théâtre national de la Danse, Paris (75)
• 23 février 2021 – Espace des Arts, scène nationale Chalon-sur-Saône (71)
• 26 février 2021 – Théâtre Benoit XII, Festival les Hivernales, Avignon (84)