Turbulence

Installation chorégraphique au casque et concert dansé immersif
[ pour un espace non-dédié ]

Turbulence est une installation chorégraphique au casque et un concert dansé immersif. L’installation est pensée pour stimuler l’imaginaire du visiteur. Il déambule librement, immergé par le son au casque et les corps en multitude, explosés dans un paysage proche et lointain, installés dans le lieu. Sous la forme audio d’un manifeste chorégraphique, poétique, sensible, festif, on y parle de la danse, de l’engagement de l’artiste, de ce qui aurait pu avoir lieu, de nos fantasmes et des créations qui tentent de s’édifier dans le mouvement destructeur de l’histoire.

Il y aura des danseurs. Partout. Tout le temps. En même temps.
Ils danseront avec une sorte de légèreté absolue.
Ce sera, si vous voulez, comme une sorte de fête, au beau milieu de la perte du monde.
Ils porteront différents costumes – toutes époques confondues : Passé – Présent – Futur.
Ils ne seront assignés à aucun enjeu esthétique, aucun style, aucune mode… Mais ils seront de toutes les sortes en même temps. Ils n’appartiendront pas à une nation, mais à l’humanité entière.
Cela se fera dans une mise en espace immersive. On stimulera l’imaginaire.
On basculera sur l’aire de danse.

La performance laissera place à un concert dansé sur le son électro @AxelRigaud. Les visiteurs seront immergés dans le mouvement pulsé et les circulations des performeurs qui oscillent entre une écriture inspirée de différents courants chorégraphiques et jeux d’improvisation. Les visiteurs font l’expérience d’un spectacle aux abords de la fête, de l’intérieur, à proximité, jusqu’à les entrainer eux-mêmes dans la danse.

> PRESSE ( extrait) <

Dansercanalhistorique • Thomas Hahn, 26 juin 2018