RUINES

 

Un solo interprété par Tatiana Julien et co-écrit avec la metteur en scène Marine de Missolz, sur une musique originale de Pedro Garcia-Velasquez.

“Une jeune femme est jetée hors du temps présent, propulsée dans un espace abstrait. On ne sait pas depuis combien de temps elle erre. Elle se situe dans un espace et une temporalité suspendus. Une réalité flottante. On peut imaginer que la figure marche sur les ruines de la fin du monde, au beau milieu des restes de sa propre histoire, d’un lieu hanté par nos mémoires. Peut-être y a-t-il un nouveau monde à construire, la jeune fille n’en a pas les clés. Peut-être faut-il attendre que la mort vienne, mais elle ne vient pas. Quoi faire ? Il faut avancer. Se dépouiller de ce qui enferme, et s’ouvrir au dehors. La pièce avance comme on poursuit un souvenir. Il y a une construction de l’absence. Une construction de la ruine. En même temps qu’elle avance à rebours, Ruines tente de s’infiltrer au plus profond d’une nature humaine traversée, – le « moi » est suspendu, une présence ouverte, poreuse -, toujours en quête, inlassable, même sans réponse, d’une réconciliation. Peut-être est-il encore temps d’espérer.”

Marine de Missolz et Tatiana Julien

> DIFFUSION <

création
• 18 & 19 novembre 2014 –Festival Instances, Espace des Arts – Scène nationale de Chalon-sur-Saône
tournées
• 6 & 7 février 2015 –Festival Faits d’hiver, Atelier de Paris – Carolyn Carlson / CDC
• 24 mars 2015 – Les Incandescences, Théâtre Le Colombier, Bagnolet
• 20 mai 2015 – Le Safran – scène conventionnée d’Amiens – en coréalisation avec L’échangeur – CDC Picardie
• 22 mai 2015 – Le Palace, Montataire – en coréalisation avec L’échangeur – CDC Picardie
• 28 janvier 2016 – Festival Art Danse, Dijon – en coréalisation avec l’atheneum
• 14 janvier 2017 – Festival Solo CNDC – THV, Saint-Bathélémy-d’Anjou
• 4 novembre 2017 – Prière Déchue (extrait de Ruines) – Festival Danses Ouvertes, Fontenay-aux-Roses

 

> PRESSE <

téléchargez la revue de presse complète de « Ruines » ici