Prière de ne pas détruire

Dancing Museums est un projet de coopération européenne mené par La Briqueterie CDC du Val-de- Marne entre 5 structures de danse et 8 musées d’Europe. 5 chorégraphes, Dante Murillo, Fabio Novembrini, Connor Schumacher, Lucy Suggate et Tatiana Julien se lancent dans une période de 2 ans d’exploration (2015-2017) de nouvelles méthodes d’interaction avec le public.

Prière de ne pas détruire est la présentation de la fin d’un laboratoire mené par Tatiana Julien en collaboration avec 4 chorégraphes, 10 amateurs, 1 vidéaste et des étudiants de l’école de Louvre.

 

« Les visiteurs seront invités à s’immerger dans un espace de communion, d’expérimentations et d’échanges sur notre relation au sacré dans l’espace muséal. La danse, en tant que médium indépendant ou transversal, peut elle revivifier un sens profond de communion dans notre rapport aux œuvres aujourd’hui consumériste ou scientifique? Si l’œuvre exposée n’existe que dans les corps qui la perçoivent, alors le musée est un foyer de recueillement. S’il n’y a plus de recueillement, le musée est mort et l’œuvre tuée.
Dans sa réception, le visiteur fait l’œuvre si bien qu’il la rend immatérielle et vivante au travers des âges. Elle invente sa propre mythologie qui constitue son aura, un imaginaire collectif et la transformation du monde. Prière de ne pas détruire propose un temps dansé, performatif, et de débats autour de la dimension immatérielle de l’œuvre. »

Tatiana Julien

téléchargez la revue de presse complète de « Prière de ne pas détruire » ici

  

Films de Bertrand Guerry et Thibaut Ras – AllWeCanDo, mars 2016 dans le cadre du projet européen Dancing Museums – La Briqueterie, porteur de projet réalisé à la Briqueterie, au MAC VAL – musée d’art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine et au Louvre – Paris

base-louvre-site